Retour

Virginie Viard, héritière de la maison Chanel

31 octobre 2019
Un mentor, une maison, une ascension
Je ne fais pas la mode,
je suis la modeCoco Chanel

Interprète officielle des rêves de Karl Lagerfeld, Virginie Viard était à la fois « son bras droit et son bras gauche », comme se plaisait à dire le Kaiser. Digne héritière de la Maison Chanel, la créatrice ouvre un nouveau chapitre.

 

Virginie Viard fait son entrée chez Chanel en 1987 comme stagiaire broderie, avant de prendre la tête de la création. Sa mission : donner vie aux croquis de Karl Lagerfeld. Celle qui décryptait les esquisses du créateur mieux que personne a pris les manettes des collections Chanel, pour la haute-couture, le prêt-à-porter et les accessoires. Femme de l’ombre, elle « connait l’ADN Chanel sur le bout des doigts » et a l’humilité chevillée au corps. Virginie Viard fuit les projecteurs et se concentre sur sa nouvelle mission : sublimer les codes de la Maison et faire vivre l’héritage de Gabrielle Chanel et de Karl Lagerfeld. Fait historique, c’est la première femme à ce poste depuis Coco elle-même. Un nouveau chapitre pour Chanel et une nouvelle histoire pour Virginie Viard.

Je ne fais pas la mode,
je suis la modeCoco Chanel

Le style Virginie Viard

Silhouette réservée, Virginie Viard cultive l’élégance discrète et une allure sobrement chic : le reflet parfait de la « femme Chanel ». Ses basiques sont à l’image de son style aguerri :

  • L’élégance du noir, elle l’adopte quasi quotidiennement en jean slim et veste tailleur
  • Des low boots plates, pour gambader confortablement et avec style dans les ateliers de la Maison
  • Des t-shirt imprimés vintage, fidèles alliés de ses slims noirs pour une allure rock
  • Du jean des pieds à la tête, total look ultra efficace qu’elle portait lors du défilé printemps-été 2019, aux côtés du grand Karl.

Partager l’article
Envoyer à une amie

Les derniers articles

Arlettie fait son cinéma

5 décembre 2019
Notre Père-Noël préféré

Le Mood

5 décembre 2019
La beauté intérieure avant tout

Le Portrait

4 décembre 2019
Guillaume Henry, le prince charmant couture
Lire l’article
Copyright Arlettie 2019

| Développement : Smooth-code | Design : Agence Uni